!

Bienvenue dans l’univers de Mathieu Walter

Au cœur des forces d’attraction qui définissent le travail de tout artiste se trouve, chez Mathieu Walter, la question de l’intimité et de ses multiples déclinaisons dans les vies modernes qui sont les nôtres.

Ainsi, l’espace d’un instant, une fenêtre illuminée devient-elle un écrin pour la silhouette d’une ballerine qui s’exerce, un escalator se transforme-t-il en parenthèse d’affection pour embrasser un enfant, ou bien la fugace expression d’un visage est-elle subtilement saisie dans un portrait intimiste.

Ailleurs, ce sont des corps qui s’animent et dansent dans un kaléidoscope de lumières, ou bien encore se dénudent pour mieux se revêtir d’étranges visages, démultipliés à l’infini, omniprésents.

Au gré de ses multiples interrogations et des réponses qu’il suggère, Mathieu Walter nous raconte ainsi l’intimité d’aujourd’hui et nous en livre sa vision, aussi personnelle que sensible.

Actualités

Horizons Intérieurs

Horizons Intérieurs

« HORIZONS INTÉRIEURS », ou quand la photographie d’art interroge les méandres de l’âmeQue cherchons-nous en nous-mêmes, lorsque nous observons cet autre qui ne nous voit pas ? Aux antipodes de tout voyeurisme, le travail de Mathieu Walter explore avec délicatesse...

lire plus
Rendez-vous : Jade gagne le concours de la ville de Montreuil

Rendez-vous : Jade gagne le concours de la ville de Montreuil

L’œuvre a été retenue par le jury pour être exposée sur le fameux « Mur pignon » de la Place de la Croix de Chavaux,  une résidence artistique, collective et éphémère destinée à renforcer la présence des artistes dans l’espace public de la ville de Montreuil.  ...

lire plus

Galeries

—  Windows

—  Escalators

—  Rendez-vous

—  Palimpsestes

—  Portraits

—  Paris By Night

—  Oeuvres cinétiques

—  Oeuvres in situ

Contact

contact@mathieuwalter.com

4 + 3 =

Portrait

Mathieu Walter commence à travailler à l’âge de 18 ans en tant qu'assistant auprès de plusieurs photographes de mode et de publicité parmi lesquels Jean-François Aloïsi et Fred Carol. Parallèlement, il suit des études d’Arts plastiques à Paris. Photographe des défilés Haute couture pour les maisons Nina Ricci, Torrente, Hanae Mori, il réalise ensuite de nombreux portraits de personnalités (Sonia Rykiel, Emma Thomson, Dustin Hoffmann, Garry Kasparov) pour des magazines internationaux. Il élabore un travail photographique personnel qui fera l’objet, grâce à une rencontre déterminante avec Sophie Bernardin alors directrice du Crazy Horse, d’une première exposition à Paris, ensuite présentée à Singapour.

L’artiste s’interroge ici sur la notion d’intimité. Comment la définir aujourd'hui ? Quelle place occupe-t-elle dans un monde ou l’Homme propage son image sans frontières ni barrières, où il se donne à voir, devient extérieur ? 

Depuis 2004, Mathieu Walter expose régulièrement à Paris, Genève, Londres, Monaco, Megève, Cannes, Gstaad, Verbier, Venise.